Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Amicale Philatélique de Nanterre

Les TAAF à Nanterre, la conférence sur la Réserve Naturelle

D

De gauche à droite: Cédric Marteau, Christophe Jean, Pierre Jullien, Maxime Aimetti, Claude Bachelard,    Alain Gauthier.

De gauche à droite: Cédric Marteau, Christophe Jean, Pierre Jullien, Maxime Aimetti, Claude Bachelard, Alain Gauthier.

La séance inaugurale du 17 mai est ouverte, en présence du Maire de Nanterre Patrick Jarry et de Sophie Donzel, Maire-adjointe en charge de l’environnement, par Christophe Jean Secrétaire Général des TAAF. Il souligne la singularité de ces territoires sans habitants permanents. Il présente cette Collectivité d’Outre-mer qui s’appelle les TAAF, son organisation, ses ressources, son rôle de dans la logistique auprès de ses terres lointaines, et le développement de sa Réserve Naturelle.

Cédric Marteau Directeur de la Réserve Naturelle présente, ensuite, au cours d’une conférence passionnante de près d’une heure, la Réserve Naturelle, son histoire, ses programmes de protection, ses objectifs de contribution à la protection des espèces, du climat et des ressources. Rappelant que cette Réserve est la plus grande de France, et est destinée à être encore élargie, il a fait le lien entre la protection de la biodiversité sur ces terres et les politiques environnementales dont nous entendons parler au quotidien, de la COP21, en particulier. Il termine son intervention sur une note optimiste en indiquant que les progrès scientifiques permettent non seulement de protéger, mais aussi de restaurer l'environnement affecté par l'homme.

Le débat qui suit est animé par Pierre Jullien, journaliste au Monde et membre du Comité Consultatif des TAAF. Interviennent, Claude Bachelard, médecin des TAAF qui a beaucoup étudié les comportements des hommes placés en situation d’isolement, Maxime Aimetti, Chef de District de la Terre Adélie, porteur de nombreuses expériences techniques et humaines, et Julien Gauthier, artiste lauréat de la 3ème édition des Ateliers d’ailleurs qui vient de passer cinq mois aux TAAF pour y enregistrer les sons des divers animaux dans le but de créer une composition musicale.

Les échanges avec la salle confirment à la fois les interrogations que suscite l’isolement des ces iles australes auprès de nos concitoyens et leur curiosité à l’égard des liens qu’ils découvrent entre la politique environnementale des TAAF et leur rôle de citoyens éco-responsables dans leur vie quotidienne.

La conclusion partagée par Christophe Jean et Sophie Donzel est de réaffirmer que toutes les composantes de nos sociétés doivent travailler ensemble pour une meilleure protection de notre planète. Des progrès restent encore à accomplir dans la construction de ces coopérations.

La soirée s’achève autour d’un cocktail réunionnais.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article