Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Amicale Philatélique de Nanterre

Quand un projet de LISA se transforme en émission d’un Timbre

Les TAAF n’ont jamais émis de LISA, ces vignettes de distributeurs bien connues des collectionneurs français, et très appréciées des philatélistes germaniques.

Et pour cause, l’installation de machines ad hoc dans les bases australes n’est guère possible et serait surtout un non-sens au regard du fonctionnement du courrier dans ces terres lointaines.

Néanmoins, l’idée a germé au milieu de l’année 2017 qu’une Lisa pourrait être émise à l’occasion d’une manifestation philatélique à laquelle participe régulièrement le service philatélique des TAAF.

Le Salon ParisPhilex 2018 apparait alors comme un objectif raisonnable.

Claude Perchat, dessinatrice bien connue de nombreuses Lisa Françaises, est sollicitée pour réaliser une maquette à partir d’une carte postale créée par l’UFPP-SATA au début des années 2000 (fig.1). Cette carte est elle-même issue d’une photo prise par Daniel Astoull à Kerguelen. Elle représente une petite colonie de manchots papous.

Fig.1: La carte postale qui a servi de base au projet (Photo Daniel Astoul, édition UFPP-SATA, 2000).

Fig.1: La carte postale qui a servi de base au projet (Photo Daniel Astoul, édition UFPP-SATA, 2000).

Claude Perchat s’en était précédemment inspirée pour réaliser un timbre attenant à une vignette représentant Pierre Bignon en 2011 (Y&T n°595), timbre hors programme mis en vente à Metz, à l’occasion du 84ème Congrès de la FFAP (fig.2).

Fig.2: timbre émis en 2011, Y&T n°595.

Fig.2: timbre émis en 2011, Y&T n°595.

La première maquette est dessinée par l’artiste en juin 2017, puis la deuxième version avec gabarit pour la valeur (fig.3a et b).

Une troisième maquette avec légendes (fig.4) datée du 10 juillet 2017 est envoyée à François Farcigny, Commissaire du Salon ParisPhilex pour avis. Lequel demande que soit utilisé le logo officiel du Salon.

C’est ainsi qu’une maquette avec valeur unique à 1,00€ est réalisée le 11 juillet (fig.5).

Contact est alors pris avec Phil@poste à Périgueux en vue de préparer les conditions de mise en vente lors Salon ParisPhilex. La maquette définitive est arrêtée (fig.6).

Fig. 3 à 6: les cinq étapes ayant conduit à la maquette finale de la LISA.
Fig. 3 à 6: les cinq étapes ayant conduit à la maquette finale de la LISA.
Fig. 3 à 6: les cinq étapes ayant conduit à la maquette finale de la LISA.
Fig. 3 à 6: les cinq étapes ayant conduit à la maquette finale de la LISA.
Fig. 3 à 6: les cinq étapes ayant conduit à la maquette finale de la LISA.

Fig. 3 à 6: les cinq étapes ayant conduit à la maquette finale de la LISA.

Mais, il s’agit également de satisfaire à deux demandes :

  • La mise à disposition d’une machine lors du salon avec impression de vignettes à valeur unique à 1,00€
  • En parallèle, la création d’une pochette de trois vignettes avec trois valeurs différentes.

 

Au mois de décembre 2017, la question posée est le choix du type de machine qui doit imprimer les vignettes :

  • S’agirat-il d’une machine thermique ?  Elle fonctionne à partir de pièces de monnaie. Par contre, la valeur imprimée s’efface progressivement au fil du temps.
  • S’agirat-il d’une machine non thermique ? L’impression des valeurs est stable, par contre elle fonctionne uniquement avec des cartes bancaires. C’est la dernière génération de machine.

En avril 2018, Phil@poste indique qu’une seule machine non thermique serait disponible pour le salon ParisPhilex du mois de juin. Donc l’acquisition de Lisa ne pourra se faire qu’avec carte bancaire.

Il en résulte pour les TAAF une complexité dans le montage financier qui doit transiter par un accord avec une filiale de Phil@poste, et créé des obligations administratives et financières, telle que l’acquisition d’un rouleau de 2500 vignettes, incluant les vignettes d’essais, et l’absence de reprise du reliquat en cas d’invendu. Par ailleurs le fait de ne pas pouvoir utiliser les pièces de monnaies pour des achats de petits montants a un effet dissuasif sur une frange de collectionneurs.

Face à ces difficultés, le Service de la Philatélie des TAAF renonce à ce projet fin avril.

L’intérêt de conserver la fabrication des pochettes isolées perd son sens, car les vignettes n’apparaissent alors que comme de simples timbres autocollants.

 

Ce fut sans doute un mal pour un bien, car lors des Salons d’Automne 2017 et Paris 2018, de nombreux dysfonctionnements sont constatés sur les machines non thermiques mises à disposition des usagers pour les Lisa Françaises.

 

Pour ne pas perdre le bénéfice du travail réalisé par l’artiste, il est décidé de lancer, en octobre 2018, un projet de timbre à partir du visuel créé pour la Lisa. Ce timbre sera un hors programme mis en vente lors de la Biennale de mars 2019 à Champerret.

Pour ce faire, l’artiste fournit :

  • Les 1ère et 2ème maquettes avec deux formats (en feuilles de 12 ou 18 timbres) le 20 octobre (fig.7 et 8).
  • Les 3ème et 4ème maquettes, avec des couleurs différentes pour les faciale et le texte (fig.9 et 10).
  • La 5ème maquette qui est celle du choix final : chiffre et lettres en bleu et blanc, format pour feuille de 12 timbres (fig.11).
Fig. 7 et 8: maquettes du timbre en feuilles de 18 et 12 unités.
Fig. 7 et 8: maquettes du timbre en feuilles de 18 et 12 unités.

Fig. 7 et 8: maquettes du timbre en feuilles de 18 et 12 unités.

Fig. 9, 10 et 11: trois maquettes avec des couluers différentes pour les lettres et les chiffres: la 1ère, texte en haut, blanc, légende en rouge, RF en bleu, faciale en rouge. la 2ème, texte en haut en rouge, légende en blanc, RF en bleu, faciale en rouge. La 3éme qui sera retenue, texte en blanc, légende, RF et faciale en bleu.
Fig. 9, 10 et 11: trois maquettes avec des couluers différentes pour les lettres et les chiffres: la 1ère, texte en haut, blanc, légende en rouge, RF en bleu, faciale en rouge. la 2ème, texte en haut en rouge, légende en blanc, RF en bleu, faciale en rouge. La 3éme qui sera retenue, texte en blanc, légende, RF et faciale en bleu.
Fig. 9, 10 et 11: trois maquettes avec des couluers différentes pour les lettres et les chiffres: la 1ère, texte en haut, blanc, légende en rouge, RF en bleu, faciale en rouge. la 2ème, texte en haut en rouge, légende en blanc, RF en bleu, faciale en rouge. La 3éme qui sera retenue, texte en blanc, légende, RF et faciale en bleu.

Fig. 9, 10 et 11: trois maquettes avec des couluers différentes pour les lettres et les chiffres: la 1ère, texte en haut, blanc, légende en rouge, RF en bleu, faciale en rouge. la 2ème, texte en haut en rouge, légende en blanc, RF en bleu, faciale en rouge. La 3éme qui sera retenue, texte en blanc, légende, RF et faciale en bleu.

En réponse à une demande des TAAF, Le 19 novembre, Phil@poste indique que la sérigraphie sur les manchots n’est pas possible.

Philaposte demande également une retouche pour une meilleure lisibilité de la faciale et du RF. Claude Perchat floute en blanc les couleurs à l’arrière-plan de ces indications. La maquette retouchée est prête le 10 décembre (fig.12).

Fig. 12 : la maquette définitive du timbre des manchots papous.

Fig. 12 : la maquette définitive du timbre des manchots papous.

Le Bon à Tirer est daté du 14 janvier 2019. Il est validé le même jour (fig.13).

Fig. 13 : le bon à tirer validé par Marc Boukebza, Responsable de la Philatélie des TAAF.

Fig. 13 : le bon à tirer validé par Marc Boukebza, Responsable de la Philatélie des TAAF.

Le tirage prévu est de 2000 feuilles de 12TP, soit 24 000 timbres. Il est exécuté le 18 janvier, comme l'indique le coin daté en bas de la feuille (fig.14).

Fig. 14 : le tirage de la feuille de 12 avec coin daté du 18 janvier 2019.

Fig. 14 : le tirage de la feuille de 12 avec coin daté du 18 janvier 2019.

Claude Perchat  prépare également le Timbre à date (fig.15).

 

Les acquéreurs de ce timbre se doutent-ils que derrière le timbre se cache une Lisa dont seul subsiste le dessin de Claude Perchat ?

Fig. 15 : le Timbre à date du 14 mars 2019.

Fig. 15 : le Timbre à date du 14 mars 2019.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article