Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Amicale Philatélique de Nanterre

Océan Indien Le long voyage de Chelonia mydas, la tortue verte

Le 9 novembre 2019, la France va émettre un timbre consacré à l'ile Tromelin, située dans l'Océan Indien. Sur ce timbre, apparait parmi plusieurs illustrations la tortue verte, emblématique de ces lieux. C'est l'occasion de revenir sur une émission jumelée consacrée à cette espèce, en octobre 2014.

 

Les philatélistes sont habitués aux émissions jumelées, entre deux pays. Il existe un catalogue recensant toutes ces productions.

La France n’est pas en reste, dont La Poste nationale s’associe à une consœur étrangère pour émettre chaque année des timbres sur la base d’images similaires.

 

Mais il est plus rare que ce type d’émission regroupe plus de deux offices postaux.

En octobre 2014, ce fut pourtant les cas pour une émission commune à six offices postaux de l’Océan indien.

 

A l’origine du projet : l’APOI (Association philatélique de l’Océan Indien) et à la manœuvre, la Direction Philatélique des TAAF, qui pilote pour le compte des cinq autres offices postaux la réalisation de ce projet.

Les postes réunies : Madagascar, Les Comores, Seychelles, Maurice, les TAAF (pour les Iles Eparses) et La France (pour Mayotte et La Réunion).

 

Le sujet choisi : la tortue verte marine de l’océan indien (Chelonia mydas), espèce très répandue dans cette zone géographique, qui se déplace dans les six territoires. Le titre officiel du projet est : « Les tortues marines du Sud-Ouest de l’Océan Indien, un patrimoine commun à préserver ».

Kélonia, l’observatoire des tortues marines installé à Saint-Leu sur l’ile de La Réunion, (www.kelonia.org, un site à visiter) est le principal partenaire.

 

« L’objectif de ce projet est de poursuivre la sensibilisation des publics à la protection des tortues marines et de leurs habitats. Il est vrai qu’il existe des timbres - dont des blocs - sur les tortues, mais il n’existe pas à ce jour de timbre faisant référence aux tortues marines, commun à la zone Océan Indien alors que celle-ci abrite dans ses eaux cinq des sept espèces existantes et parmi les populations de tortues vertes les plus importantes au monde. » (Extrait du dossier de présentation à Phil@Poste)

 

Mais comment se fait-il que ce projet évoqué dès 2008, lors des rencontres philatéliques de l’Océan indien  pour une émission en 2012 n'ait trouvé son aboutissement qu’en octobre 2014 ?

 

Les démarches initiales :

Lors des Premières «Rencontres Philatéliques de l’Océan Indien» - qui se sont déroulées en 2008 à Saint-Denis de La Réunion, en 2009 à Antananarivo (Madagascar) et en 2011 à Mayotte - les différents responsables des établissements postaux de la zone : Les Comores, Madagascar, Maurice, Mayotte, les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) et La Réunion émettent le souhait d’être ensemble à l’initiative d’une planche de timbres commune à leur région.

Ce projet à dimension régionale, nationale et internationale doit contribuer au renforcement de l’unité des peuples autour d’un projet commun, celui de la préservation de tortues marines du Sud de l’Océan Indien

Aussi, l’atelier de travail propose-t-il la création pour 2014, d’une émission commune de timbres-poste sous forme  d’un  « Feuillet Souvenir »  sur la tortue verte, animal emblématique de l’Océan Indien. Ce projet est validé lors d’une ultime rencontre le 9 septembre 2012.

Sur la base du dossier préparé en 2011 et actualisé, une lettre de soutien est préparée en avril 2013 pour chaque office postal. La Directrice de Phil@Poste est sollicitée le 16 mai  2013  par le Président de l’APOI Jean Yves Vacher-Chicane, afin de saisir la Commission philatélique de France qui doit se réunir le 4 juin suivant. C’est un arrêté du 8 août  paru au JO du 13 qui confirme l’insertion de cette émission commune France-Océan Indien au programme philatélique 2014. La réponse est portée par Gilles Livchitz qui vient tout juste de remplacer Christelle Fontaine à la Direction de Phil@Poste.

Le choix de la maquette :

Au départ (en 2011) l’idée principale est d’émettre un timbre présentant le même visuel pour les six offices postaux. En complément, un bloc est envisagé, permettant d’illustrer les trajets des tortues entre les différents territoires. Certains spécimens sont en effet munis de balises et Kelonia recueille des informations sur leurs déplacements.

 

Claude Perchat, artiste bien connue des philatélistes, réalise deux maquettes à l'aquarelle d'après les photos originales envoyées par Kelonia dès la fin de 2011.

Un seul sera retenu.

Quant au bloc, il intègre le timbre sur un fond de carte géographique du secteur sud ouest de l’océan indien.

Les premiers états sont fournis en janvier et février 2012. Le timbre est proposé au format 30x40mm, inséré dans un bloc de 110x85mm.

La technique retenue est celle de l’offset en quadrichromie.

 

A la fin de 2012, on s’oriente vers la réalisation d’un feuillet regroupant les 6 timbres des partenaires. Mais, en décembre 2013, l’émission du feuillet, et celle du bloc, sont abandonnées.

Les photos de la Tortue verte Chelonia mydas.
Les photos de la Tortue verte Chelonia mydas.
Les photos de la Tortue verte Chelonia mydas.
Les photos de la Tortue verte Chelonia mydas.

Les photos de la Tortue verte Chelonia mydas.

En haut, la maquette originale de l'émission commune. Dessin de Claude Perchat. En dessous, la seconde proposition qui n'a pas été retenue.
En haut, la maquette originale de l'émission commune. Dessin de Claude Perchat. En dessous, la seconde proposition qui n'a pas été retenue.

En haut, la maquette originale de l'émission commune. Dessin de Claude Perchat. En dessous, la seconde proposition qui n'a pas été retenue.

Les maquettes des six émissions de janvier 2012.
Les maquettes des six émissions de janvier 2012.

Les maquettes des six émissions de janvier 2012.

Maquettes de cinq blocs montrant les parcours des tortues, dont l'émission n'a, en définitive, pas été retenue.
Maquettes de cinq blocs montrant les parcours des tortues, dont l'émission n'a, en définitive, pas été retenue.
Maquettes de cinq blocs montrant les parcours des tortues, dont l'émission n'a, en définitive, pas été retenue.
Maquettes de cinq blocs montrant les parcours des tortues, dont l'émission n'a, en définitive, pas été retenue.
Maquettes de cinq blocs montrant les parcours des tortues, dont l'émission n'a, en définitive, pas été retenue.

Maquettes de cinq blocs montrant les parcours des tortues, dont l'émission n'a, en définitive, pas été retenue.

Maquette et essai de la planche regroupant les six émissions de juin 2014. Ce projet n'aura pas de suite.
Maquette et essai de la planche regroupant les six émissions de juin 2014. Ce projet n'aura pas de suite.

Maquette et essai de la planche regroupant les six émissions de juin 2014. Ce projet n'aura pas de suite.

 

La poursuite du travail intervient fin 2013 jusqu’au milieu de 2014; A cette date, tous les accords administratifs ont été conclus :

- Ajustement du format du timbre qui passe de 42,85x32mm à 52x31 pour permettre l’insertion dans une planche de 25 timbres, puis à 40,85x30mm pour une planche de 42 timbres.

- Évolution du fond qui évolue entre différentes nuances selon les pays et qui s’enrichit de coraux d’algues et de poissons, avant que les coraux ne soient effacés dans la maquette finale.

- Intégration de l’emblème des Seychelles (avec une tortue en son centre) qui se positionne en haut à droite, mais in fine à gauche de la valeur faciale.

- Insertion des textes. Pour la France, apparaît la mention « pays de l’océan indien » au lieu de Mayotte Réunion envisagé dans les premières maquettes.

- la valeur faciale choisie d'un commun accord est celle de la lettre de moins de 20g à destination du monde, soit 0,98€ pour la France et 1,05€ pour les TAAF.

 

Le changement de format du timbre pour s'adapter au tirage par feuille de 25, puis de 42.Le changement de format du timbre pour s'adapter au tirage par feuille de 25, puis de 42.Le changement de format du timbre pour s'adapter au tirage par feuille de 25, puis de 42.

Le changement de format du timbre pour s'adapter au tirage par feuille de 25, puis de 42.

Maquette provisoire (juin 2014), et maquette aux couleurs définitives (juillet 2014).
Maquette provisoire (juin 2014), et maquette aux couleurs définitives (juillet 2014).

Maquette provisoire (juin 2014), et maquette aux couleurs définitives (juillet 2014).

Les timbres seront uniformément émis en planches de 42 TP. L'ensemble de l'émission est fabriqué par Phil@poste.

 

Il en résulte une émission réussie, après un long périple administratif, qui n’est pas sans rappeler celui, plus maritime, de la tortue verte qui sait surmonter tous les obstacles de l’Océan !

Les six tirages définitifs.
Les six tirages définitifs.
Les six tirages définitifs.
Les six tirages définitifs.
Les six tirages définitifs.
Les six tirages définitifs.

Les six tirages définitifs.

 

Les tirages :

Lors d’émissions jumelées, les offices postaux échangent à nombre égal les timbres émis par chacun de sorte à permettre la réalisation de pochettes mixtes.

Dans le cas présent, les différences de tirages habituels de chacun des pays ont nécessité des ajustements particuliers.

Ainsi La Poste de France a préparé un tirage de 2,5 millions de timbres et a mis en vente 55 000 pochettes "émission commune". Or des pays comme Les Comores ne produisaient pas des tirages de cette importance. Il était question d'un million de TP pour Madagascar et 100 000 pour Seychelles.

 

A noter que Les Comores ont envisagé de prolonger cette émission avec d’autres valeurs faciales.

 

Les festivités autour de cette émission jumelée à Saint Leu (Réunion) :

 

 

La mise en vente de l’émission six fois jumelée du timbre de la tortue marine, Chelonia mydas s’est déroulée le 9 octobre 2014, date de la  journée mondiale de La Poste.

 

C’est Kelonia, l’observatoire des tortues marines, qui, à la Réunion a accueilli le sextuple Premier Jour.

 

Cette manifestation a été un succès pour les six administrations postales présentes.

 

Une conférence sur le thème de la protection des tortues marines était à cette occasion proposée aux visiteurs.

Cette journée s’est prolongée par les RPOI (Rencontres Philatéliques de l’Océan Indien), les 10 et 11 octobre à Saint Pierre de La Réunion, siège des TAAF. Ces rencontres entre les services postaux et les associations philatéliques de la zone : Seychelles, Maurice, Madagascar, Comores, sans oublier bien-sûr la Poste française (Réunion et Mayotte), et l’équipe philatélique des TAAF comportaient cette année un programme attractif :

  • l’émission d’un timbre commun aux six opérateurs dédié à la « tortue verte » ;
  • des stands de vente de timbres et de produits philatéliques ;
  • une exposition sur la philatélie des TAAF, des projections et des ateliers de découverte de la philatélie ;
  • la présence de Claude Perchat qui a dédicacé les plis des collectionneurs ;
  • Le samedi 11 octobre : des projections des films (en continu), « Europa, 40 ans d’aventures scientifiques », « 3M, Mafate, Mohéli et tortues Marines » et « Postiers du bout du Monde »
  • Le samedi 11 octobre, une conférence sur les îles Éparses : biodiversité, recherche, conservation…

Mais revenons sur le Premier Jour des timbres Tortue verte.

 

La Poste Française avait prévu la mise en vente d’une pochette regroupant les six timbres. On pouvait se la procurer à Paris au Carré d’Encre. Mais c’est à Saint Leu et uniquement là que l’on pouvait recueillir les six oblitérations temporaires, le Carré d’Encre se limitant à deux oblitérations temporaires, celles de France et des TAAF.

Dans un second temps, à partir du 13 octobre, était disponible le document philatélique officiel de La Poste qui reprend les six timbres et les six oblitérations Premier Jour.

 

 

Pochette "émission commune "éditée par Phil@poste.Pochette "émission commune "éditée par Phil@poste.

Pochette "émission commune "éditée par Phil@poste.

Océan Indien Le long voyage de Chelonia mydas, la tortue verteOcéan Indien Le long voyage de Chelonia mydas, la tortue verte

 

Les administrations postales des pays autres que les TAAF, à l’origine de cette émission, ont également organisé des Premiers Jours sur leurs Territoires respectifs. Mais à Saint Leu, elles tenaient un stand où elles proposaient d’autres émissions de leurs pays. L’occasion pour les visiteurs d’acquérir des timbres « anciens » des Comores ou des Seychelles, pays qui n’ont pas créé d’émissions nouvelles depuis plusieurs années (2007 pour les Comores, 2011 pour les Seychelles) à l’exception de TP d’usage courant régulièrement réédités.

 

Chaque administration a en principe utilisé un cachet à date. Ce détail a son importance : on s’attendait à une série de six cachets Premier Jours, mais, en pratique il y en a eu plus ! Et le décompte définitif reste encore à établir : 1 pour les TAAF (Juan de Nova pour les Eparses, utilisé aussi à La Réunion), mais 2 pour la France :

  • un à La Réunion mentionnant Saint Leu (voir document officiel)
  • un à Paris, au Carré d’Encre. Celui-ci n’était annoncé nulle part.

Les quatre autres administrations postales de l’Océan Indien avaient également leur TAD spécifique. Mais si l’on observe attentivement ces derniers, sur le document officiel, on s’aperçoit qu’ils ont été modifiés par rapport à ceux qui étaient annoncés :

  • pour les Seychelles, les Comores et Madagascar, la mention 1erjour a été ajoutée mais Chelonia mydas ne figure pas.
  • Pour l’Ile Maurice, la mention 1erjour a été ajoutée tout en conservant Chelonia mydas. Le texte comporte également la mention « République de l’ile Maurice au lieu de Port Louis Ile Maurice ».

Les deux ont-ils été utilisés, notamment à Maurice ? La question est à cet instant sans réponse.

 

Enfin, un cachet à date de couleur verte a été utilisé au titre des RPOI du 9 au 11 octobre. Il porte la mention « Saint Pierre de La Réunion – TAAF ».

 

 

1:TAD Premier Jour délivré à Paris au Carré d'Encre. Ce cachet n'était pas annoncé dans la presse philatélique , ni par La Poste. 2: TAD des TAAF. 3: Cachet souvenir en vert des RPOI. 4: Enveloppe souvenir du Permier Jour et des RPOI.
1:TAD Premier Jour délivré à Paris au Carré d'Encre. Ce cachet n'était pas annoncé dans la presse philatélique , ni par La Poste. 2: TAD des TAAF. 3: Cachet souvenir en vert des RPOI. 4: Enveloppe souvenir du Permier Jour et des RPOI.
1:TAD Premier Jour délivré à Paris au Carré d'Encre. Ce cachet n'était pas annoncé dans la presse philatélique , ni par La Poste. 2: TAD des TAAF. 3: Cachet souvenir en vert des RPOI. 4: Enveloppe souvenir du Permier Jour et des RPOI.
1:TAD Premier Jour délivré à Paris au Carré d'Encre. Ce cachet n'était pas annoncé dans la presse philatélique , ni par La Poste. 2: TAD des TAAF. 3: Cachet souvenir en vert des RPOI. 4: Enveloppe souvenir du Permier Jour et des RPOI.

1:TAD Premier Jour délivré à Paris au Carré d'Encre. Ce cachet n'était pas annoncé dans la presse philatélique , ni par La Poste. 2: TAD des TAAF. 3: Cachet souvenir en vert des RPOI. 4: Enveloppe souvenir du Permier Jour et des RPOI.

TAD PJ annoné par quatre offices postaux: madagascarn Seychelles, Maurice, Comores.

TAD PJ annoné par quatre offices postaux: madagascarn Seychelles, Maurice, Comores.

 

Un PAP, en toute discrétion !

Dans la plus grande discrétion, La Poste Française a décidé d’éditer un PAP sur la Tortue verte. Cette enveloppe pré timbrée contient une carte illustrée valable jusqu'à 50g à destination du monde (soit une faciale de 0,98€). Dessinée également par Claude Perchat, elle a été mise en vente le 9 octobre à Paris. On ne pouvait donc pas la trouver à Saint Leu. On peut s’étonner de cette initiative ait été peu relayée médiatiquement (quoique présente dans PhilInfo), alors même que le pilotage de l’émission jumelée des six offices postaux était assuré par le service philatélique des TAAF. Mais ce n’est pas la première fois que des PAP accompagnant des sorties de timbres se révèlent à la dernière minute. Dernier point : le prix : 5,15€ pour une enveloppe et une carte, certes belle, ce n’est pas donné !

 

Le Prêt à Poster de la tortue verte émis le 9 octobre 2014 à Paris.

Le Prêt à Poster de la tortue verte émis le 9 octobre 2014 à Paris.

Insolite : Cette carte postale de Maurice (ile de Rodrigue) n’a au premier abord rien de très particulier si ce n’est son invitation au voyage. Elle est pourtant oblitérée du 6 octobre de Port Mathurin à Rodrigues avec un timbre tortue verte de Maurice mis en vente le 9 du même mois.

Carte oblitérée de Maurice (ile Rodrigues) le 6 octobre soit trois jours avant la mise en vente officielle.Carte oblitérée de Maurice (ile Rodrigues) le 6 octobre soit trois jours avant la mise en vente officielle.

Carte oblitérée de Maurice (ile Rodrigues) le 6 octobre soit trois jours avant la mise en vente officielle.

Queleus images de la manifestation de Saint Leu: les stands de Madagascar, Maurice, Seychelles, TAAF
Queleus images de la manifestation de Saint Leu: les stands de Madagascar, Maurice, Seychelles, TAAF
Queleus images de la manifestation de Saint Leu: les stands de Madagascar, Maurice, Seychelles, TAAF
Queleus images de la manifestation de Saint Leu: les stands de Madagascar, Maurice, Seychelles, TAAF

Queleus images de la manifestation de Saint Leu: les stands de Madagascar, Maurice, Seychelles, TAAF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article