Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Amicale Philatélique de Nanterre

SOVRANO MILITARE ORDINE DI MALTA

Au mois d’avril dernier, une réunion philatélique sur l’Italie aurait dû avoir lieu à Nanterre mais le COVID-19 en a décidé autrement.

En philatélie, comme la France avec Monaco et Andorre ou ses Communautés d’Outremer, l’Italie a aussi des territoires qui sont collectionnés simultanément comme le Vatican ou Saint Marin. Pour pallier l’annulation de cette réunion avec le concours de la revue (en Italien !!) www.vaccarinews.it qui paraît chaque vendredi, voici un premier thème proposé au lecteur.

S.M.O.M. – Sovrano Militare Ordine di Malta

Qui connaît cet État, qui fait partie de l’aire de la philatélie italienne avec le Vatican et Saint Marin ?

Histoire

C’est une longue histoire de 970 ans où la France a d’ailleurs joué un rôle pas toujours positif.

Le SMOM apparaît en 1050 sous le nom de l'Ordre des Chevaliers Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, qui fut reconnu par une bulle papale en 1113. En 1308, l’Ordre conquiert Rhodes et y transfère son siège, s’imposant comme une puissance territoriale sous la forme d’une république aristocratique.

En 1522, sous la pression de l’avancée des Ottomans, ils sont chassés de leur île. En 1530, Charles Quint, couronné Empereur à Rome leur offre Malte comme siège, la Hongrie venait de tomber en 1526 aux mains des Ottomans. L’ordre se nomme alors « Ordre Militaire Souverain de Malte »

Leur mission était de lutter contre les Ottomans conquérants. En 1571, la bataille navale de Lépante marque une étape dans la lutte contre les Infidèles, selon la terminologie de l’époque. Il faudra attendre 1699 avec le Traité de Karlowitz pour acter du recul inexorable de l’Empire Ottoman.

Une nouvelle épreuve frappe l’Ordre en 1798 avec Bonaparte qui conquiert l’ile et lui fait perdre toute souveraineté territoriale. En 1834, ils s’implantent à Rome avec une structure juridique d’État et ils conservent leurs relations diplomatiques avec divers pays.

A ce jour, le SMOM fait partie de ces états « incomplets » comme le Mont Athos avec la Grèce ou l’Abkhazie avec la Russie pour prendre ces exemples.

Il n’a pas de territoire mais dispose du statut de l’extraterritorialité diplomatique son siège à Rome ainsi que l’annexe de la villa de l’Aventin.

 

Armoiries du SNOM et Chevalier de justce en uniforme.
Armoiries du SNOM et Chevalier de justce en uniforme.
Armoiries du SNOM et Chevalier de justce en uniforme.

Armoiries du SNOM et Chevalier de justce en uniforme.

Philatélie

 

Le 20 mai 1966, les « Poste Magistrale » sont fondées avec l’usage de la monnaie historique, l’Ecu (Scudo) d’une valeur de 0,24 €. Ce « Scudo est divisé en 12 Tari, lui-même divisé en 20 Grani. L’usage de ces timbres, en vente seulement à Rome au Palais est très réduit et pour cause, l’ordre ne fait pas partie de l’UPU. Ainsi, les premiers tirages de l’ordre de près de 200 000 unités ne sont cotés que 1 € environ la série !! Les tirages vont chuter à moins de 100 000 par la suite. Un accord avec l’Italie est mis en place en 1979 mais il n’est ratifié que 25 ans après en 2004.

Ainsi, à partir du 1er Janvier 2005, les timbres sont en Euros et la Poste Italienne assure le service pour l’Italie et les États qui ont une convention avec l’0rdre.

Monnaies du SNOM et diverses émissions commémoratives.
Monnaies du SNOM et diverses émissions commémoratives.
Monnaies du SNOM et diverses émissions commémoratives.
Monnaies du SNOM et diverses émissions commémoratives.
Monnaies du SNOM et diverses émissions commémoratives.

Monnaies du SNOM et diverses émissions commémoratives.

Actualité

Le Grand Maitre de l’Ordre Fra’ Giacomo dalla Torre del Tempio di Sanguinetto vient de décéder le 30 avril dernier.

 

 

Le Grand Maitre de l’Ordre « Fra’ Giacomo dalla Torre del Tempio di Sanguinetto » qui vient de décéder le 30 avril dernier.

Le Grand Maitre de l’Ordre « Fra’ Giacomo dalla Torre del Tempio di Sanguinetto » qui vient de décéder le 30 avril dernier.

Ainsi, débute la parution d’articles sur la philatélie italienne. Les contributions, comme les questions sont les bienvenues, générales comme techniques. Nous pensons à bien d'autres sujets, les bureaux Italiens ou les Terre Redente, sans oublier le fameux Cavallino, précurseur du timbre !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article