Présentation

  • : Amicale Philatélique Nanterre
  • Amicale Philatélique Nanterre
  • : Les réunions sont ouvertes à tout philatéliste, même non adhérent, mais qui souhaite partager sa passion autour du timbre et de la lettre. Réunions 1ers et 3èmes dimanches de chaque mois. Villa des Tourelles 9, rue des Anciennes Mairies à Nanterre. Adresse E-mail : apn92@free.fr
  • Contact

Profil

  • APN
  • Réunions de l'Amicale Philatélique de Nanterre - 1ers et 3èmes dimanches - 4èmes samedis de chaque mois
  • Réunions de l'Amicale Philatélique de Nanterre - 1ers et 3èmes dimanches - 4èmes samedis de chaque mois

L'APN

L’association philatélique est le lieu privilégié pour partager sa passion, développer des échanges trouver la convivialité et l’amitié autour d’un loisir commun. Au-delà, elle permet de véhiculer l’information, de découvrir, d’échanger par l’intermédiaire de services structurés. L’association philatélique rompt l’isolement et intègre le collectionneur dans un groupe de contact.

Téléphone : 01 41 37 71 35 (Répondeur)
apn92@free.fr

Recherche

15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 09:14

Le 23 juin 2009, à La Réunion, a été ouverte à la circulation la route des Tamarins.

trace-de-la-route.jpg

Cette voie express étire sur 33,7 km ses 2 x 2 voies (excepté une section de  2x3 voies de 6 Km) à mi-hauteur des pentes ouest de l'île volcanique. Comprenant 20 ouvrages d'art, dont quatre viaducs exceptionnels, 23 ouvrages d'art non courants, un tunnel et deux tranchées couvertes, ce chantier restera dans les annales de l'île comme l'un de ses plus complexes et importants projets. Sa fonction principale est de désengorger la RN 1 qui traverse de nombreuses agglomérations de l’Ouest entre Saint-Paul et Saint Louis.


Les concepteurs et constructeurs ont, dans ce projet, pu laisser s'exprimer leur inventivité. Car les conditions étaient pour le moins extraordinaires: plus de cent ravines souvent abruptes et profondes (jusqu'à 170 m pour La Grande Ravine), à la géologie volcanique peu favorable, à franchir par autant d'ouvrages d'art. Des écosystèmes variés et exotiques à protéger tout au long du chantier. Sans parler du risque de cyclonique à anticiper prendre en compte pour le  dimensionnement des ouvrages. On le comprend aisément:  la grande majorité des acteurs du chantier n'avait jamais travaillé dans un tel environnement. Après des retards au démarrage, l'opération bat réellement son plein à partir de mi-2005. Des dizaines de chantiers se déroulent alors simultanément sur tout le linéaire : terrassements, fondations, construction de piles et de tabliers, le site n'est plus qu'une immense fourmilière où s'activent les engins et plus de 1500 travailleurs.


Les embouteillages légendaires, qui mettent Saint-Louis à 1h30 de Saint-Paul aux heures de pointe ne sont plus qu'un mauvais souvenir. En absorbant un trafic de 60000 véhicules par jour à l'ouverture sur la partie 2 x 3 voies, et de 30000 à 40000 sur la partie 2 x 2, ce tronçon permettra d'effectuer ce même parcours en trente minutes ! Un rapprochement temporel du Nord - poumon économique de La Réunion - et du Sud, favorable au développement de tout l'ouest de l'île.


Après ce chantier exceptionnel, on attend sur place avec impatience le démarrage d'un projet qui sera probablement au moins aussi extraordinaire que la route des Tamarins, celui du tram- train, évalué à 1,6 milliard d'euros pour 40 Kilomètres, dont le début des travaux est prévu pour début 2010.


Ce tram-train ne suffira cependant pas à résorber tous les problèmes de déplacements de ce DOM en très rapide progression démographique et dont le taux de motorisation explose. Au Nord de la route des Tamarin restera en effet à financer une nouvelle route du Littoral entre Saint-Denis et Saint-Paul en lieu et place de l’actuelle, soumise à des éboulements aussi nuisants que parfois meurtriers. Prévue à l’horizon de 2018, cette nouvelle infrastructure sera en partie réalisée sur digue et viaducs sur l’Océan, complétée par des tunnels.


Côté philatélique, un projet exceptionnel aurait mérité l’émission d’un timbre. Il n’en a rien été, et c’est dans une certaine discrétion, du moins en métropole que l’inauguration de cette route s’est déroulée le 23 juin 2009.


Deux oblitérations temporaires permettront de garder le souvenir de ce grand évènement réunionnais. Elles représentent deux des ouvrages les plus spectaculaires :

  • le pont des Trois Bassins, qui contrairement aux apparences n’est pas un ouvrage à haubans, mais un pont en béton dont la précontrainte bénéficie d’une technique spéciale dite « précontrainte adossée ». Sa longueur est de 375 m. (figures 1 et 2)
  • le pont de la Ravine Fontaine, arc en acier de 170 m de portée.(Fig. 3)

Fig-1-PAP-Ravine-Fontaine-1.jpg

figures 1

Fig-2-PAP-Ravine-Fontaine-2.jpg

figures 2

Fig-3-PAP-Pont-des-3-bassins.jpg

figures 3


Ces cachets ont été apposés sur une série de cinq PAP, éditée pour l’occasion. Ils représentent, outre les deux ouvrages précités 

  • le pont à béquille de la Grande Ravine, d’une longueur de 170 m avec une travée centrale de 140 m. Cet ouvrage achevé le 6 mai 2009 a reçu un prix de l’ingénierie en 2009, remis par un jury présidé par Claude Martinand Vice-président du Conseil Général de l’environnement et du Développement Durable (ex Conseil Général des Ponts et Chaussée). (figures 4)
  • le viaduc du Bernica  (plus couramment appelé viaduc de Saint Paul) : c’est le plus important ouvrage de cette route avec une longueur de 756 m, sa forme en S, et sa pente longitudinale de 6 %. Il a fallu plus de trois années pour le construire. (figures 5)

Fig-4-PAP-Grande-Ravine_rec.jpg

figures 4

Fig-5-PAP-Viaduc-du-Bernica_rec.jpg

figures 5

 

On peut regretter que les cachets aient été portés à côté du timbre, accentuant l’affichage du «souvenir postal».


Il était remis par ailleurs aux invités un carnet de 27 cartes postales, édité par  la Région, illustrées de photos de l’ouvrage commentées par des approches variées sur le thème «La route des Tamarins exposée». (figures 6 et 7)

Fig-6-La-Route-des-Tamarins--exposee-les-27-CP.jpg

Fig-6bis-CP-Route-des-Tamarins-abyssale.jpg

Fig-6ter-CP-Route-des-Tamarins-digestive.jpg

Fig-6quater-CP-Route-des-Tamarins-panoramique.jpg Figures 6


Ces cartes étaient revêtues au verso d’une oblitération du bureau temporaire (figure 7).  On peut regretter qu’elles n’aient pas été préaffranchies sous forme de PAP, ce qui aurait accru leur intérêt philatélique.

Fig-7-Route-des-Tamarins-verso-avec-BT_rec.jpg

Fig-8-CP-Route-des-Tamarins-cachet-dateur-St-Paul_rec.jpg Figures 7


Le cachet ordinaire de La Poste du 23 juin à Saint Paul n’est pas dénué d’intérêt sur ces cartes (figure 8, cachet dateur St Paul).

 

Cachet-23-juin-2009.jpg

 Figures 8


Quant à savoir combien ont voyagé, cela restera sans doute un mystère !

APN - Août 2010

Partager cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog