Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Amicale Philatélique de Nanterre

La passerelle à manchots (2ème partie)

Pour une meilleure insertion dans le milieu naturel, de grosses pierres ont été disposées, qui ne touchent pas les plates-formes (pour évidemment ne pas biaiser la pesée), ceci afin que les passerelles soient mieux intégrées à l’environnement. Il est également très important que le manchot qui arrive devant une passerelle ait la vision de son autre extrémité (ce qui n’est pas le cas s’il doit sauter en hauteur pour y accéder).  La passerelle est donc disposée de sorte à ce que la montée ou la descente soit le moins abrupte possible pour les manchots. 


5 Passerelle à manchots 2Le site montrant le trajet des manchots.


La passerelle a une dimension de 100 x 50 cm. Elle est composée de trois plateaux non magnétiques fabriqués en fibre de verre. Le choix de grilles en fibres de verre pour les plateaux a été retenu pour deux raisons essentielles, d’une part  la neige s’accumule moins car elle passe à travers les grilles, et d’autre part, des plateaux métalliques seraient incompatibles avec la RFID (RadioFrequencyIDentification).


6 Passerelle à manchots 4

Gros plan de la passerelle descendante, où l’on peut percevoir le matériau qui la compose.
Le panneau de signalisation reflète l’humour des chercheurs et ingénieurs à l’origine de ce projet, mais pas seulement, car le passage d’un homme détruirait les capteurs de pesée,
qui ne peuvent tolérer une masse supérieure à 5 kg !


L’identification des animaux par radiofréquence et leur pesée électronique sont ainsi assurées à chacun de leur passage. L’augmentation de poids des manchots en mer durant un intervalle de temps donné constitue à la fois une indication sur l’évolution des ressources marines et sur leur accessibilité en fonction de l’étendue de la glace de mer.


7 la démarche du manchotLe manchot Adélie et sa démarche particulière
Photo Manuelle Cottin.

 

A suivre ...

APN 2013

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article