Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Amicale Philatélique de Nanterre
  • Amicale Philatélique de Nanterre
  • : Les réunions sont ouvertes à tout philatéliste, même non adhérent, mais qui souhaite partager sa passion autour du timbre et de la lettre. Réunions 1ers et 3èmes dimanches de chaque mois. Villa des Tourelles 9, rue des Anciennes Mairies à Nanterre. Adresse E-mail : apn92@free.fr
  • Contact

Profil

  • APN92
  • Réunions de l'Amicale Philatélique de Nanterre - 1ers et 3èmes dimanches
  • Réunions de l'Amicale Philatélique de Nanterre - 1ers et 3èmes dimanches

L'APN

L’association philatélique est le lieu privilégié pour partager sa passion, développer des échanges trouver la convivialité et l’amitié autour d’un loisir commun. Au-delà, elle permet de véhiculer l’information, de découvrir, d’échanger par l’intermédiaire de services structurés. L’association philatélique rompt l’isolement et intègre le collectionneur dans un groupe de contact.

Téléphone : 01 41 37 71 35 (Répondeur)
apn92@free.fr

Recherche

19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 18:11

im 1 russie Im-5-russie-coupee.jpg im-2-russie.jpg im-4-russie.jpg im-3-russie.jpg

Présentation

 

La grande réforme, lancée en 1860 par le tsar Alexandre II et symbolisée par l’abolition du servage, eut un volet  administratif en 1864 : Les provinces (Grande Russie, Petite Russie (Ukraine), Russie orientale ...) furent découpées en gouvernements, eux-mêmes formés de districts. Ces derniers se dotèrent d’assemblées dirigeantes : les zemstvos.

Le mot Zemstov vient de Zemlia (terre).

im-5.jpg

Ces organismes étaient élus par la noblesse locale, en grande partie propriétaire de la terre, et aussi quelques représentants des villes et des petites localités (avec un cens très important).

Les zemstvos ne furent instaurés qu’en Russie d’Europe sauf en Pologne (la noblesse locale était anti-russe). L’Asie et la Sibérie étaient trop peu peuplées et le Caucase pas encore «pacifié».

Les assemblées de zemstvos vécurent jusqu’en 1918, quand le pouvoir soviétique remit le pouvoir local aux Soviets locaux, plus représentatifs de la population et de la nouvelle classe dirigeante.

Les prérogatives des zemstvos

 Les zemstvos gèrent :

- l’administration locale,

- les routes,

- les écoles communales,

- les hôpitaux, les hospices, des assurances,

et des institutions de bienfaisance.

Dès le début, les zemstvos font face au problème de correspondance avec les villes et villages, parfois très éloignés, qui en dépendent. 

 

La solution : créer une poste dans le zemstvo.


Naissance des postes de zemstvos

 

Les postes furent crées pour un service officiel (les plis administratifs), mais immédiatement ouverte aux particuliers.

La première fut celle de Vetluga (Gouvernement de Kostroma en Grande Russie), en 1864, qui n’utilisa pas de timbres à ses débuts.

Le premier timbre-poste (ci-contre) fut émis à Shlisselburg (gouvernement de Saint-Petersbourg) dès 1865.

Dans les années qui suivirent, trente districts utilisèrent des timbres pour leur poste locale, mais d’autres assurèrent ce service gratuitement.

 

Mais tout ceci était parfaitement illégal !

 

im-6.jpg

 

L’officialisation

Le gouvernement impérial comprit l’importance de ce service  et le 3 septembre 1870, le prince Labanov Rostovski et le directeur des postes Velhio, signèrent un décret officialisant les postes locales et rurales :

« Vu les moyens restreints dont dispose l’administration de la poste impériale, vu leur insuffisance pour assurer la remise régulière à tous les habitants de l’Empire de leur correspondance, principalement dans les localités, qui par leur situation sont presque totalement privés de communications postales, ou bien se trouvent à une grande distance des bureaux organisés, afin de faciliter aux habitants de ces contrées la possibilité d’échanger leur correspondance d’une façon plus commode et moins coûteuse, m’appuyant sur la loi du Sénat du 24 août 1870, j’autorise l’établissement d’une poste locale particulièrement dans les localités où besoin sera. (...) La poste locale est autorisée (...) à transmettre la correspondance ordinaire ainsi que les journaux, annonces, envois à argent, lettres assurées et autres expéditions dans toutes les parties les plus éloignées du district. (...) La poste locale n’est autorisée à avoir ses timbres qu’à condition expresse que leur dessin sera totalement différent de celui de la poste impériale »

 

Une fois le décret adopté, le succès est immédiat : sur 371 zemstvos, 345 créent une poste locale dont 162 émettent des timbres, les autres fonctionnant gratuitement ou en numéraire.

Griazovets-im-8.jpg

Griazovets


Le fonctionnement de ces postes locales

Les Zemstvos ont le droit de :

  1. transporter le courrier depuis l’endroit postal, c’est-à-dire le plus souvent le chef-lieu du district, vers les localités démunies de bureau de poste impérial ;
  2. Acheminer le courrier depuis les villages jusqu’à l’endroit postal le plus rapproché ;
  3. Acheminer le courrier entre les différentes localités du district.

Mais trois restrictions principales ont été ordonnées par le pouvoir central :


  1. Les Zemstvos n’ont pas le droit de correspondre  avec un district différent, même s’il est voisin ;
  2. Les timbres émis ne doivent pas ressembler aux timbres impériaux en cours ;
  3. Les facteurs ruraux pourront avoir sur leur sac des armes de la province ou  du district à l’exclusion des cors de poste, emblème de la poste impériale.

 

Un courrier mixte  

 

Un timbre de 7 kopecks, oblitéré par un cachet noir, couvre la partie de la poste impériale.

 

La partie locale est couverte par un timbre du zemstvo de Bogorosk, oblitéré par un cachet de couleur voilette, pour éviter toute confusion.

 

Courrier posté le 29 novembre 1893 (calendrier julien) de Riazan à destination de Bogorosk.

 

↓ Timbre de la poste impériale oblitéré à l’encre noire

im-9.jpg

Timbre de la poste du zemstvos, oblitéré à l’encre bleue ↑

 

Les différents usages de la poste des Zemstovs

 

Le courrier intérieur depuis les villages vers le chef-lieu de district, celui-ci était constitué en grande partie par des suppliques des paysans.

 

En ce qui concerne le courrier depuis le district vers les villages, on trouve beaucoup de plis administratifs. Par exemple, un des premiers clients de la poste des Zemstvos se trouvait être l’administration postale impériale elle-même. En effet, elle a trouvé dans la poste des Zemstvos un moyen facile d’acheminer les avis de réception de mandats et d’objets recommandés à leur destinataire.

 

Si dans certains zemstvos, le volume était faible, d’autres ont eu à traiter plus de
500 000 envois par ans.

OSA

La lettre ci-dessous présente un courrier intérieur du Zemstov.

Elle a circulée à l’intérieur du zemstvo et n’est affranchie que par des timbres locaux.


lettre 1

lettre-2.jpg

 









   

Lettre adressée à l’administration du zemstvo. L’oblitération est celle du zemstvo (violette et ovale).

A suivre ...

A L - APN 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires