Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Amicale Philatélique de Nanterre

Initiation

Oblitérations TOSHIBA, NEOPOST et NEC

 

Un visiteur de ce blog nous pose la question de savoir «"comment reconnaitre les affranchissements imprimés par la MPT TOSHIBA TSC 1000 ?". Le plus simple est de les rapprocher de deux autres types de marques apparues à peu près en même temps : celles issues des NEOPOST IJO 85 et celles des MPT NEC.  C’est l’objet de notre tableau suivant :

 

TABLEAU SIMPLIFIE DES DIFFERENTES
MARQUES D’OBLITERATION

 

Empreintes

TOSHIBA TSC 1000

NEOPOST IJO 85

NEC

Couleur

Gris-Noir

Bleu

Noir

Longueur totale

115 mm

90 mm

80 mm

Couronne datrice

  - diamètre

  - logo Poste

  - texte couronne

  - lignes centrales

éant

 

26 mm

Oiseau

La Poste / France

2 lignes

 

28 mm

Néant

La Poste /Code/France

1 ligne

Vagues oblitérantes

  - nombre

  - impression

  - forme

 

4

Pointillés

Plusieurs selon courrier

 

4

Tirets

En « w »

 

5

Continue

En  « v »

Textes linéaires

  - nombre lignes

  - blocs-lettres

Selon type courrier

2

2 ou 3

néant

néant

 

Forme date

jj-mm-aa

jj mm aa

Jj mm aa h

 

Soulignons que ce petit tableau très simplifié ne constitue évidemment qu’une première approche du sujet : les empreintes produites par les Machines Préparatoires de Tri (MPT) TOSHIBA sont de plusieurs types, différents selon le type de courrier reconnu par l’oblitératrice (prioritaire. standart, MTEL, timbre non-conforme,  etc…). Leur diversité est à elle seule sujet d’études plus approfondies. Notre article relatif à « Mon Timbre en ligne » en donne un aperçu. Les marques des autres machines ont également évolué dans le temps.

Quelques exemples pour illustrer ce que le tableau peut avoir d’ingrat :

 

Fig-1.jpg

  Oblitération d’une lettre reconnue comme « prioritaire » par la MPT TOSHIBA TSC 1000

 de Nanterre La Défense CTC Code ROC 18740A

 

Fig-2.jpg

Oblitération par la machine NEOPOST IJO 85 de Mamadzou-Kaweni CC, Mayott,  code ROC 25309A

 

Fig-3.jpg

  Oblitérations superposées par les deux machines de la Plate-forme Industrielle du Courrier (PIC) de Lesquin

 

 

Fig-4.jpgOblitération par la machine de la Nippon Electric Corporation NEC, code ROC 38296A

 

L’ouvrage de référence est le Tome II de « L’oblitération mécanique en France » d’Yvon Nouazé publié par la F.F.A.P. Il devrait se trouver dans la bibliothèque de tout club philatélique qui respecte ses adhérents. Le lecteur curieux du sujet voudra bien s’y reporter. Il  y trouvera la genèse des différentes machines mises en service depuis quelques années par La Poste dans le cadre du Plan « Cap Qualité Courrier » ainsi que leur historique et l’évolution des marques d’oblitération qu’elles laissent sur le  courrier.

Sur le même thème, l’Echo de la Timbrologie a publié deux études intéressantes de Robert Charbonnier parues dans les numéros 1829 de mai 2009 et 1848 de février 2011 ainsi qu’une Tribune signée par l’auteur de ces lignes dans le n° 1850 d’avril 2011.

         Michel Krempper, APN 92, mai 2011

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stéphane de Reims 03/05/2011 08:29


Merci de combler mes lacunes. Et merci pour les infos qui ouvrent le champs des recherches.
Salutations amicales de Reims.